Bibrax

ParFrançois Mencière

Bibrax

Le 1er septembre 2012, 42 membres de CMVSH iEnTeteArticle se sont rendus sur la commune de à St Erme-Outre-Ramecourt, près de la ferme de M.VENET, sur un plateau calcaire à 200 m d’altitude, donc à 100 m au-dessus du niveau de la plaine, sur le site de BIBRAX.
BIBRAX signifierait la « roche forte » ou « la roche fortifiée »; la roche forte c’est aussi le nom que l’on trouve sous forme latine:Lugdunum ; comme nom pour Lugdunum, on connaît la ville de Lyon (le promontoire de Fourvière), mais Lugdunum c’est aussi le toponyme de Laon.
Celà viendrait expliquer aussi l’un des noms utilisés pour nommer cet endroit: « Le Vieux Laon ».

iEnTeteArticle On appelle un Oppidum « une place fortifiée en élévation » ;
En fait l’Oppidum se trouve sur la commune de Saint-Thomas;
Florent HOUDE, historien, nous a fait une conférence sur BIBRAX-OPPIDUM, qui était alors commandé par ICCIOS vers l’an 58 à 51 avant Jésus-Christ, époque à laquelle César entreprend la conquête de la Gaule.
BIBRAX, en forme d’éperon, d’une superficie de 32 ha, possède une architecture de rempart: le Murus Gallicus, fait d’un enchevêtrement de pierres et de poteaux de bois assemblés avec de longs clous en fer.
Ce fut le lieu d’une terrible bataille entre les Belges, les Rèmes, menée par ICCIOS, qui, au soir du premier jour de la bataille, a demandé l’aide de César. C’est pourquoi les Rèmes de BIBRAX se sont associés à Jules César pour lutter contre les Belges.
C’est à midi que nous nous sommes réunis pour un appéritif offert par CMVSH. Dans une bonne ambiance, nous avons mangé et partagé ce que nous avions emmené dans notre panier. Vers 14 heures nous nous sommes dispersés très satisfaits de cette réunion.

F.L. Mencière

À propos de l’auteur

François Mencière administrator

membre de CMVSH depuis sa création